Le Groupe Duval fait sortir de terre la nouvelle résidence Ekip’âge à Dinan

logements-seniors-groupe-duval

equipage-dinan-groupe-duval-mutualite

Rue Gambetta, la nouvelle résidence Ékip’Âge sort de terre. Elle s’adresse à des retraités modestes moyennant des loyers modérés. Portée par la Mutualité Française, c’est la première opération de ce type dans le département.

On en sait un peu plus sur le fonctionnement futur de la résidence en construction rue Gambetta, à l’emplacement de l’ancien Magasin Vert. L’opération immobilière a été menée par la société CFA Grand ouest (filiale du groupe Duval dirigé par Eric Duval et sa fille Pauline Duval) en qualité de promoteur et en partenariat avec La Mutualité Française (Lire Le Petit Bleu du 12 novembre 2015) qui va désormais entrer en action par le rachat du bâtiment (36 appartements : 28 T2 et 8 T3) appelé à devenir « résidence d’habitat accompagné » pour personnes âgées, sous conditions de ressources.

À partir de 400 € par mois
« Le locataire vient avec ses meubles et se trouve comme chez lui. Cela s’adresse à des personnes autonomes, mais sous plafond de revenus : par an, ils ne peuvent excéder 26 139 € pour une personne seule et 34 906 € pour un couple », a expliqué le directeur de la Mutualité Française Côtes d’Armor, Patrice Hervé, lors de la présentation officielle de la nouvelle résidence pour le moment appelée Ékip’Âge. Un animateur de vie sociale, salarié du gestionnaire, sera présent les jours ouvrés, pour un accompagnement dans certaines démarches et pour diverses animations.

Vue depuis le jardin partagé à l’arrière du bâtiment.
Pour un T2 (42 à 49 m2 ), le loyer mensuel est fixé, en moyenne, à 400 €, et à 500 € pour un T3 (62 à 64 m2 ). Duquel il convient de retirer l’éventuel APL (aide personnalisée au logement) qui peut atteindre 232 €, mais auquel il faut ajouter le contrat de services (accompagnement), de 200 à 280 € par mois.

« C’est une nouvelle voie qui s’ouvre dans l’offre de logements pour les personnes âgées, entre la maison de retraite (Ehpad) et la résidence seniors pas toujours accessibles financièrement », a souligné de son côté François Xavier Fohrenbach, chargé de l’opération pour CFA Grand Ouest. Préinscriptions possibles Conjointement, le promoteur et la Mutualité ont déjà mené, sous une autre forme, une opération similaire en Mayenne. Il existe aussi quelques autres exemples en Ille-et-Vilaine et Loire-Atlantique, « mais c’est le premier dans les Côtes d’Armor. Il s’agit d’un modèle d’avenir dans lequel nous croyons beaucoup. » L’attribution de logements n’a pas commencé. Mais les personnes intéressées peuvent déjà se préinscrire auprès de la Mutualité Française, au 02 96 75 44 44.

Comments are closed.